Wint'Ice

Forum Test
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Hei Project || Unmasked Style I. ♦ V.3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Guest Corail

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 21/05/2013

MessageSujet: Hei Project || Unmasked Style I. ♦ V.3    Lun 8 Juil - 9:45

× Keiyakusha no Hēi ×
Head
× Informations ×

× Nom & Prénom
Hei ∫ 黒- Hēi - Noir.

× Âge & Sexe
Trente-quatre ans ∫ Masculin.

× Grade & Rang
Ex-Chef A.N.B.U. ∫ A.

× Village
Ex-Iwajin. ∫ Nukenin.



× Description physionomique ×

La physionomie de notre homme est simple sans aller dans le complexe. Au premier coup d'oeil on peut voir une corpulence assez svelte, sous son air empli de prestance et de noblesse dédaigneuse. C'est un air qui ne le rend pas si indifférent finalement. Cet aspect dédaigneux se reflète aussi bien aisément sous ses traits harmonieux, délicats et d'une légère pâleur laiteuse. Spectateur de son propre physique, il pourrait vous paraître doux à décrire, mais la réalité nous le révèle sévère et peu confiant quant au système des nations. Ceci contrastant avec ses cheveux ébènes, tombant au milieu de sa nuque, alors que sa frange recouvre que légèrement ses yeux. Au niveau de ses sourcils: ne paraissant ni trop fins ni trop épais, ils se fondent bien dans une sorte d'aspect délicat, montrant qu'il peut être calme et posé.Nous attaquons désormais une partie du physique qui et bel et bien digne de ne pas être considéré comme un simple détail. Des pupilles anthracites demeurent dans ses yeux, un regard aux allures insondables alors qu'il peut se refléter une lueur faussement indifférente envers toute personne, puisse t-elle se présenter à sa vie. Ce n'est que seul, à l'abri des regards ou lorsqu'il cherche à s'évader par le biais de son esprit, que ses yeux si ombrageux ne peuvent s'empêcher d'exprimer de la fausse joie en tant que Reishin Shishigami, sa double identité.

Sous le silence résolument tenu par ses fines lèvres closes, retenant avec volonté ces mots qui pouvaient trahir ce passé qui lui manquait chaque jour. Le reste de son visage demeure tout aussi propre qu'un flocon de neige descendant dans le berceau de la Terre. Cette blancheur immaculée est importante pour l'homme qui l'a porte. Ses pans restaient tout aussi bien impeccablement en son dos ou sur son épaule afin de ne pas le gêner dans ses gestes.  Pour ce qui est du style vestimentaire, il repose principalement sur le port d'une longue veste noire assez spéciale. (cf: FT.) Cette couleur renforce cet aspect ténébreux et effrayant puisse t-il émaner de sa personne. Ses mains aux phalanges longues et fines, étaient sur et habiles sous la protection conférée des manches de son long vêtement. Sa démarche reste emplie de noblesse et de précision, sous une impulsion certes lente, mais dynamique. Sa posture droite relevait du stoïcisme, surtout quand le voile de ses paupières venait à couvrir ses orbes grises, lorsqu'on venait à lui parler.  Aucun tic ne se présente au niveau de sa gestuelle, ne désirant pas trahir sa personne. Cependant si l'on met en parallèle ses aptitudes au combat ainsi que la façon dont son corps est formé, nous ne pouvons nier cette célérité qui s'empare de ses mouvements lorsqu'il manie les armes de tout type. Il est donc malvenu que de se leurrer sur son apparence si lattant, et un poil arrogante même s'il ne cherche pas à laisser transparaître cela. Le port de son masque de guerre empêche la phase direct du combat de regard, mais avec ou sans, il sera toujours imprégné d'un air stoïque.

× Description psychologique ×

A travers son regard bleuâtre on discerne de la sévérité, et un caractère inflexible. Du moins, c'est bien entendu ce qu'il fait transparaître. Son silence soutient sa discrétion et son allure exemplaire, ce qui peut laisser croire qu'il cherche à créer une distance respectable entre ce qu'il ressent et ce qu'il doit faire, cherchant une discipline plus qu'irréprochable en tant que shinobi déserteur. En allant un peu plus loin, la psychologie de Hei repose aussi en partie sur une forme de fierté. Un sens de l'honneur, sans oublier une droiture incontestée. Il établi ses propres lois, préférant se brider lui-même que laisser une nation tout entière lui dicter sa mentalité. Mais ce sens du respect des lois le fait passer outrageusement pour un homme bien trop calme et sage. Sagesse bien entendu cachée sous le rideau de l’impassibilité, qui faisait de lui un être réfléchit et non une personne des plus téméraires. Stratégique, intelligent, son esprit de l'analyse le rend assez habile. En effet, l'interprétation des faits est en soit un exercice des plus habituels pour l'homme qu'il est, parvenant à résoudre les problématiques qui s'imposaient à lui. Il peut faire preuve d'un puissant individualisme, il lui arrive parfois de s'enliser en un silence des plus persévérant. Cela ne le rendant que plus mystérieux, il ne reste pas indifférent face à cette partie de sa personnalité. Jadis

il aurait ignoré toute sorte d'aide sous le carcan de la fierté, mais aujourd'hui il est conscient que sa mentalité présente des failles. Failles néanmoins comblées par cette double-vie qu'il mène sous un autre personnage: Reishin Shishigami. Des mots qui ne sortent qu'avec parcimonie de ses lèvres pâles, un ton grave qui s'imprègne de ses paroles...  C'est là un art qu'il n'employait point à outrance. Mais ses façons d'être relevaient une stratégie qui offrait un atout conséquent. En effet, cette forme d'indifférence prenait un rôle de voile qui cachait toute forme de faiblesse. Ne se laissant guère impressionner par son adversaire, quel que soit son niveau. Mais face à une personne un peu trop confiante, Hei ne se fera jamais prier pour le rabaisser avec verve tout en faisant preuve d'un cynisme cinglant. Et autant dire que la futilité est un affront à sa patience, alors il lui faudra un sens à tout affrontement. Mais c'est là que l'on cerne le contraste entre son enfance et le passage à l'âge adulte. Jadis il fut impulsif, et d'une colère surprenante. Naïf, il matérialisait toutes sortes de rêves et on peut dire qu'un arc de sa vie lui permit de reprendre le contrôle, et c'est ce qui signa le passage à ce fameux âge adulte.   Conscient des changements, il considère qu'il doit prendre acte du changement au plus vite avant que le passé ne le rattrape.  Et même si son passé est scellée, il pense qu'il y a toujours moyen que cela se joue sur un revers de situation, chose qu'il tient à éviter.

Il n'est pas rare de remarquer son absence dans ses appartements quand la nuit se lève. Allez savoir pourquoi, mais il semblerait que l'obscurité égaillée par la clarté d'une lune si veule, avait le don de remettre de l'ordre dans son esprit. En son fort intérieur, certaine nuit lui semblait si apaisante. C'était l'un des rares moments où il pouvait enfin réfléchir à ses décisions, sur son avenir en tant que shinobi sans que personne puisse l'interrompre. Dans ces moments il ne se laissait pas emporter par ses réminiscences plus anciennes qui avaient marqué un pan de sa vie. Ses pas l'ont souvent mené jusqu'aux cours d'eaux de certaines contrées.  Quand son regard transperçait l'eau, cela semblait être un ravissement que de s'observer alors que dans les fines profondeurs demeuraient certains poissons à l'origine de ces mouvements discrets et élégants. Alors que l'astre nocturne faisait reluire par moment leurs écailles, forçant notre cher Hei à fermer les yeux et ainsi se concentrer sur la raison de sa vie en ce lieu. Autant souligner ce qu'il représente en tant que ninja désormais. Bien que vous ayiez compris que ce n'est pas lors d'une rencontre avec lui que l'on tire une quelconque information personnelle. Déjà, si vous rencontrez Hei... il est probable que ce soit la dernière rencontre de votre vie. Et si vous rencontrez sa double-identité: Reishin Shishigami... vous tomberez sur un marchand itinérant, souriant, optimiste qui mène une vie comme n'importe quel civil pourrait mener. Après se pose une dernière question, la problématique de sa mentalité: Cet homme qui est ici et là-bas, qui est cette personne ou bien celle-ci... Quelle est la vie qu'il devrait mener ?

× Histoire ×

La relation d'unité à soi. L'histoire de notre homme reposera sur : qui est-il réellement ? ou plutôt: qui doit-il être. Il a perduré durant des années au sein d'une nation où on lui a dit qui il devait être, ce qu'il devait faire, sans justifier quoi que ce soit. Il fallait s'attendre à ce qu'un jour, il finisse par forger de lui même sa mentalité qui le mènerait à suivre propre voie. Mais peut-être que cette décision, aussi hâtive soit-elle, le mènerait à vivre la vie dont il a toujours secrètement rêvé. Mais commençons par ce qui a constitué une grande partie sa vie, à savoir: son enfance. Vous croyez qu'il eut une enfance paisible avec des parents aimants ? Et qu'un drame finit par briser cette vie presque utopique ? Vous vous mettez le doigt dans l'oeil. Dès sa naissance, il fallait savoir qu'il grandirait sans figure maternelle & paternelle. Autant vous dire que sa mère, aussi chaleureuse était-elle... elle n'en était pas moins une prostituée. Quant au père, il est possible que vous le connaissiez de nom. Kakazan no Ogawa, l'actuel Yondaime Tsuchikage. Eh oui, Hei est en effet son fils. Bien qu'il soit un bâtard, il n'a jamais connu son père. Ce dernier ne pouvant l'assumer de par son jeune âge, il préféra le placer dans une faction clandestine des A.N.B.U d'Iwa. Faction appelée: Le Syndicat. Un regroupement de jeunes enfants aux capacités spéciales, destinées à servir la garde du Sandaime Tsuchikage: Ryõtenbin no Õnoki. Chaque enfant reçu un nom dès leur plus jeune âge. Le fils d'Ogawa fut appelé Hei, se traduisant: Noir.

Soulignons qu'en étant intégré au Syndicat, Ogawa avait fait en sorte d'envoyer son autre enfant. Soeur jumelle d'Hei, ils furent mis au courant de leur lien de parenté frère & sœur. Ces derniers refusant catégoriquement de connaître l'identité de leurs parents. Cette fille fut nommée Pai, soit: Blanche. Les jumeaux firent la connaissance d'autres enfants, ne connaissant pas non plus l'identité de leurs parents, et placés au Syndicat pour devenir les futurs élites d'Iwa. Ces derniers ? Yin - Ren - Huang & Maõ. C'est avec Yin qu'Hei se lia d'amitié en particulier, tout comme avec Pai. Ce jeune trio n'avait pas conscience de ce à quoi ils étaient destinés, mais après tout à leur âge... il valait mieux ne pas se soucier du futur. Le Syndicat reposait dans un coin reculé du village d'Iwa, toute une zone naturelle aménagée de façon à ce que cet endroit puisse y subir des entrainements, des exercices de survie. Ils furent entraînés dès leur plus jeune âge, à 5 ans voilà qu'ils commençaient déjà à développer leur ninjutsu de façon à prendre de l'avance. Leurs entraîneurs ne firent preuve d'aucune clémence à leur égard, peu de pitié était ressentie envers ces orphelins. Mais tout cela était fait exprès afin qu'ils puissent dépasser leur seuil de tolérance chaque jour. Et c'est à l'âge de 8 ans que chacun développa sa capacité spéciale. Hei développa son Kekkei Genkaï lié au Jinton, la vitesse.

Mais pour ce qui était de ces enfants, entraînés chaque jour afin de faire d'eux les armes d'Iwa ? Il était clair qu'ils étaient divisés désormais. Mais c'était le but recherché par les entraîneurs. Car ils ne leur avait pas dit que seuls quatre d'entre eux resteraient en vie pour devenir le corps de garde du Sandaime. Ils avaient préférés les spécialisés dans un style chacun afin qu'un jour ils puissent s'affronter dans un combat à mort. On a tendance à croire "qu'un jour" sera dans longtemps, alors qu'au final ce combat à mort eu lieu un an après leur maîtrise de leur capacité spéciale. C'est ce jour que l'on put voir qui était apte à faire un bon travail d'équipe, et c'est Hei qui fut en coopération avec Pai & Yin afin d'affronter Ren Maõ & Huang. Un combat de deux jours s'en suivit, mêlant stratégie et esprit d'équipe dans un contexte de survie. Hei ne voulait pas se séparer du peu d'amis qu'il s'était fait, alors il tenta tant bien que mal à essayer de ne pas mourir. Ce qui marcha plutôt bien car c'est de trio qui remporta la victoire en éliminant Huang & Maõ... ne laissant que Ren en vie car ce dernier sut apparemment se défendre correctement. Voilà qu'une fois le quartet formé, les entraînés surent désormais sur qui porter leurs espoirs. Ils firent en sorte de les préparer à toute sortes d'événements, devenant chaque jour de plus en plus puissants, rapides, stratégiques. Cela allait leur servir dans quelques années alors qu'allait renaître certains conflits. Ces conflits naquirent de la Troisième Grande Guerre. Et à cette occasion, Hei - Yin & Pai furent choisis pour mener à bien une bataille qui fut connue la plus sanglante de cette guerre: la bataille de Kannabi-kyō, soit le pont Kannabi.

Situé sur le territoire de Kusagakure, ce pont représentait un point d'accès pour permettre à Iwa d'envahir le village caché de Konoha. Hei, Pai & Yin furent ceux qui dirigèrent les troupes d'Iwa pendant  cette bataille. Le jeune âge en faisait rire plus d'un (14 ans pour Pai & Hei, 11 pour Yin), mais leur niveau n'était pas à sous-estimer. Même si les évènements jouèrent en leur faveur au début de la bataille, il ne fallut que l'arrivée d'un ninja sur le front pour les faire douter de leur place en tant que shinobi. L'Eclair Jaune de Konoha était sur place, et malgré ce qu'on avait dit à Hei quant au fait de battre en retraite si cet homme de Konoha se présentait à eux, il décida de maintenir les troupes sur place. Cette décision fut appuyée par sa soeur jumelle et Yin. Ils devaient être mis à l'épreuve, et jamais ils ne s’enfuiraient devant un de leurs ennemis, aussi puissant ou rapide soit-il. Mais il fallait savoir que malgré tout les efforts fournis par le jeune trio, vous connaissez l'issue de la bataille. Pour avoir été la plus violente de toute la guerre. Konohagakure avait réussi à détruire le pont, Iwa ayant alors perdu cet affrontement. Si Hei & les deux jeunes filles rentraient à Iwa, ils étaient sûr d'être relevés de leurs fonctions. Alors ils passèrent au plan B. Un plan qu'Hei avait prévu à l'avance avant le commencement de la bataille du pont Kannabi. Cela se résumait à une capture, la capture d'une entité qui se trouvait non loin de la frontière du pays du feu. Le trio se rendit dans les ruines d'un territoire ancien: Le Pays du Ciel.

Qu'est ce donc que le Pays du Ciel ? Un territoire qui s'éleva dans les airs lors de la Seconde Grande Guerre des shinobi. Ce lieu qui flottait dans ciel s'était auto-proclamé Pays du Ciel grâce à l'entité qu'ils avaient crée. Cette entité constituait la principale puissance de cet endroit, ainsi fut-il baptisé: Anchor Vantian. La construction de ces ruines volantes représentaient un travail de longue haleine pour les shinobi qui vécurent dans celle-ci. Ils estimaient qu'Anchor Vantian était l'arme de destruction ultime grâce à ce qu'ils avaient à l'intérieur de ces murs. Le Bastien de l'Empire avait crée un être du nom de Nõ, soit le Reibi. Le proto-démon à zéro queue. Une sangsue démoniaque sans visage, portant un masque. Heis avait tout à propos de ce démon, que le pays du ciel s'en est servi de façon à dévorer les ténèbres qui sommeillaient en chaque être humain afin de les convertir en chakra noir. Soit l'Inkiton. Depuis la destruction du Pays du Ciel, les ruines renferment le cocon du Reibi, et c'était là le but du trio. Ramener cette entité au village d'Iwa afin de leur prouver que la défaite du pont Kannabi ne se reposait pas que sur des pertes. Mais un gain qui valait plusieurs milliers de vies. Et c'est ainsi qu'ils récupérèrent ce démon encore endormi dans son cocon. En revenant à Iwa grâce au soutien de quelques shinobi de leur village, ils décidèrent de désigner un Jinchuuriki pour Reibi. Les informations d'Hei sur le démon permit au village de sélectionner 2 sujets: Yin & Paï. Yin reçu la partie Yang du proto-démon, tandis que Pai reçu la partie Ying. Et ceux contre leur volonté qui était de rester humaines, c'est à partir de ce jour qu'Hei se demanda si servir une nation revenait à exécuter des ordres en restant soumis toute sa vie à un régime qui ne lui plaisait pas. Autant à lui qu'à ses équipières.

Les sujets étaient les plus aptes à être les Jinchuuriki car Reibi dévorait les ténèbres dans les êtres humains, sur toute une vie d'entrainement acharné... Yin & Pai demeuraient les plus talentueuses en matière de conserver la moindre émotion derrière un rideau d’impassibilité. Ainsi elles faisaient obstacle au Reibi et pouvaient utiliser son pouvoir à "bon" escient. Finalement, Hei était sûr d'une chose. Iwa n'était pas une nation où il pourrait s'épanouir. La haute hiérarchie se fichait complètement de ce qu'ils pouvaient ressentir. La frustration ?  La trahison ? Un sentiment de rébellion ? Hei savait surtout qu'il n'était pas lui-même, tout comme Yin & Pai. Et ils avaient bien l'intention, tout les trois de tourner le dos à Iwa un jour. Même si cela devait concerner Ren, le quatrième membre de l'équipe. C'est alors que le jeune trio pensa au fait qu'ils devaient monter très haut dans la hiérarchie pour qu'Iwa ne les soupçonne pas de trahison. Au fil des années, Hei, Yin & Pai se perfectionnèrent chacun dans leur style de combat afin d'avoir un rôle important à Iwa. Celui auquel ils étaient destinés dès leur enfance en intégrant le Syndicat. Hei devint le chef des unités spéciales A.N.B.U. & Oinin, tandis qu'il eut Yin Pai & Ren en tant que membres de l'équipe. En plus de ça, cette escouade finit par aiguisée l'intérêt d'Õnoki qui les demanda en tant que garde rapprochée. Le tour était bien joué, et Hei ressentie un sentiment de satisfaction quant au fait que son plan marchait plutôt bien. Il avait 29 ans à cette époque, c'est l'âge où il dévoila son véritable visage. Hei, celui qu'on surnommait le Pactisant. Lui et Yin ainsi que Pai, allaient enfin montrer ce dont ils étaient capables contre Iwa. Mais bon, tout projet n'est pas parfait et il y a un coût à cela..

Durant ses précédentes années, il avait fait bien des choses pouvant le blanchir de tout soupçon. Pendant sa période en tant que Jõnin, il décida de s'occuper d'une jeune fille nommée Juri Mononoke. Ses premières attentions était de montrer l'exemple, faire preuve d'une mentalité où ce ninja était prêt à armer ses étudiants de préceptes bien utiles. Mais c'était comme porter un masque et voiler son vrai visage. Ici il s'agissait de voiler ses véritables intentions. Chaque jour, donner une fausse image de lui le rapprochait indirectement de sa "vengeance" envers Iwagakure et son système de soumission. Il n'avait aucuns remords à manipuler son élève, lui faire croire qu'il était un exemple pour la jeunesse des shinobi. Finalement, au fil des années il finit par nourrir une certaine affection envers son élève. Y a descellant tout un potentiel à exploiter, il finit par lui faire part de son projet de trahir Iwa. Il endoctrina Juri en lui faisant adopter sa mentalité même si celle de son élève était déjà de base... assez spéciale. Mais il adhérait à ce qu'elle soit "elle-même" et que jamais elle n'ait à servir Iwa comme une simple pionne. Ainsi, Juri Mononoke devint une actrice principale et aussi secrète qu'Hei pour ce qui était de trahir Iwa. Son rôle ne commença pas de suite, car il fallait attendre qu'Hei agisse. Et il avait agit la nuit de ses 27 ans. Il allait sacrifier une de ses spécialités afin de sauver Yin & Pai de la puissance du Reibi. Il allait extraire les parties Ying & Yang afin de les unir et remettre le Reibi en liberté. Privant Iwa d'une puissance militaire, il savait qu'il serait jugé voir tué. Donc c'est à partir de ce jour qu'il eut le dessein avec Yin de déserter. Sans Pai, car tout ne se déroulerait comme il l'aurait fallut. Et sans Juri car elle demeurerait son contact d'extraction d'information au sein d'Iwa.

Cette nuit là, il allait sacrifier tout apprentissage de Fûinjutsu en une technique d'extraction de chakra. Il était conscient des risques que cela représentait, avoir la seconde plus grande puissance militaire sur le dos était un fardeau de taille. Mais outre cela, il allait se concentrer sur ce qu'il avait prévu de faire avec le consentement de  Yin & Pai... (Non, pensez pas à ça.) Dans un coin reculé du village d'Iwa, le rituel fut mit en place. Et il commença de façon à ce que les deux jeunes Jinchuuriki restent en vie suite à l'extraction du proto-démon. Libérant les parties Ying & Yang d'un coup, il venait de réunir les deux parties du démon pour ne former qu'une entité. Il pensa à tout quant au fait qu'à la renaissance du Reibi, ce dernier se déchaînerait sur lui et les deux ex-Jinchuuriki. Alors Hei avait mit en place un sceau de téléportation qui allait transporter le Reibi aux portes du village. Ce dernier devait faire le plus de grabuge possible afin de lui permettre de fuir le village avec Yin & Pai. Seulement pour Pai, tout ne se passa pas comme prévu. Cette dernière resta dans l'inconscience, donc dans l'incapacité de se mouvoir. Et vu la situation, Hei & Yin se firent vite traquer par les forces Oi-nin d'Iwa. Ces derniers comprenant la trahison venant d'Hei & Yin. Pai devenant alors innocentée de par son état "critique", laissant ainsi penser qu'Hei a fait cela contre son gré. Cependant, le jumeau transmit un message à Pai, une sorte de promesse qu'elle entendit malgré tout. Il lui promit avant de quitter Iwa qu'il reviendrait la chercher afin qu'elle vive enfin une vie où elle serait elle-même. C'est ainsi qu'Hei & Yin devinrent deux des trois renégats les plus recherchés d'Iwa, en comptant Deidara. La nouvelle vie d'Hei allait être des plus mouvementées, mais le point positif était qu'il serait le seul maître de ses faits et gestes.


Une fois les Oi-nin d'Iwa éliminés, Hei savait qu'Iwa continuerait de le traquer. Alors pour une fois qu'il s'éloigna suffisamment du pays de la roche avec Yin, il décida d'utiliser une seconde identité. Il serait un nouvel homme qui ne serait sûrement jamais soupçonné d'être un des meilleurs assassins. C'est ainsi qu'il se renomma Reishin Shishigami, tandis que Yin prit le rôle de Yuna Shishigami, épouse de Reishin. Ces derniers avaient un rôle de marchands itinérants qui néanmoins possédaient des appartements au sein d'un village civil au pays de la Cascade. Pendant 7 années il ne fut guère repéré en tant que Reishin et ce même en menant sa double-vie. Car il restait aussi cette identité d'Hei, le renégat... Que devenait-il, lui ? Eh bien, il devint un chasseur de prime assassin. Il sut se faire une réputation, à tel point qu'on le surnomma : Le Pactisant. Pourquoi être chasseur de prime ? Chacun être à un prix, je ne fais que récolter pour vivre. Voilà ce qu'il pensait. Alors il pendant 7 ans il tua, il captura, il exerça des missions pour des groupes de Yakuza. Voilà d'où venait la majorité de son argent, mais il fallait se douter qu'un jour... Une de ses deux vies prendrait le dessus. Lui qui voulait trouver qui il était vraiment... Hei l'assassin ? Ou Reishin Shishigami, cette identité qu'il s'est forgé lui-même et pour qui il serait possible qu'il nourrisse de l'affection. C'est encore un petit peu tôt pour décider cela, mais ce qui est sûr... C'est que vous assisterez à sa décision. En attendant, il a toujours une promesse à tenir, et une élève à soutenir de loin. Sur ce, faites attention à vos têtes. Le Bingo Book & Black Book vous trahissent.

× Hors virtuel ×

× Pseudo  : Junky Panda.
× Âge : Dix-Neuf ans.
× Comment avez-vous connu le forum : Kiba.
× Comment trouvez-vous le forum : Badass.

©Wayke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Hei Project || Unmasked Style I. ♦ V.3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel est votre style de musique???
» Style de police
» Fashion Style [Accepté]
» Design-Style, Forum de graphisme
» Image en fond de page d'accueil ( Feuille de style CSS )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wint'Ice :: Naruto Touji-
Sauter vers: