Wint'Ice

Forum Test
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Présentation ∫ Rubyka Cherrybright V5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wayke
× SamurAdmin ×
avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 22

MessageSujet: Présentation ∫ Rubyka Cherrybright V5   Dim 21 Sep - 3:09




Présentation de Rubyka



" Your red is beautiful,
it's the prettiest red of all "
Informations génériques
♦ Prénom ▬ Rubyka
♠ Nom ▬ Cherrybright
♣ Âge ▬ Douze (12) ans
♥ Sexe ▬ Féminin ♀

→ Région de départ ▬ Hoenn
→ Statut ▬ Coordinatrice
→ Numéro ID ▬ 4032
Personnage sur l'avatar ▬ Anna Kushina from K-Project

Le récit de ton passé & de ton avenir

PPar malignité de fortune, tu contractas à ta naissance cette maladie, celle-là même qui tient fermement ce voile grisâtre devant tes yeux, qui censure sans gêne toutes les couleurs que tu aurais pu admirer. Seul le rouge, couleur à la fois de violence & d'amour, s'exclut de cette règle pourtant intransigeante. La forme de daltonisme que tu détiens bien malgré toi ne te laisse discerner que les teintes chaudes du jaune safran jusqu'au violet pourpre en passant par le rose & le bourgogne, et encore, plus la couleur tire vers l'une ou l'autre de ces extrémités, plus tu as l'impression qu'elle tente d'échapper à ta vision, qu'elle n'est présente qu'à moitié et qu'elle pourrait s'évanouir d'un instant à l'autre et ainsi rejoindre les autres tons de gris qui composent ton univers ... Il n'y a que le rouge le plus éclatant que tu peux contempler sans aucune prohibition, partielle ou complète. Mais cette anomalie des couleurs qui te suivra toute ta vie n'est pas venue sans ami, elle n'était que ton premier souci. Pourtant, ta vision problématique ne fût pas la première chose diagnostiquée à la naissance; ce qu'on remarqua en premier chez toi fût plutôt tes cheveux beaucoup trop pâles, blancs pour tout dire, et tes yeux rouges. Albinos tu es née de la même façon que tu es daltonienne. Deux maladies héréditaires très rares combinées en un seul être - une fille de surcroît, alors qu'il est reconnu que ces deux maladies soient plus fréquentes chez l'homme. Ta peau est blafarde sans être comme neige, mais tes cheveux eux sont argentés et brillent sous les rayons du soleil comme le reflet d'un miroir. Comment vis-tu ces différences d'ailleurs ? On dit que les êtres humains sont tous uniques et différents les uns des autres ; tu ne veux pas contredire ce fait mais tu sens bien que tu es encore plus spéciale que tout ceux que tu as rencontré jusqu'à présent. Personne ne te ressemble, personne ne te comprend réellement complètement. Ta vision du monde est bien singulière, tu ne comprenais rien quand les autres enfants parlaient de bleu ou de vert : tout cela était affreusement abstrait. Tu appris à vivre à l'écart des jeunes de ton âge, ne te faisant ni amis ni copains durant tes années d'écoles.

Ta situation familiale était plutôt stable il n'y a pas si longtemps encore; un père souvent absent & préoccupé, absorbé par son travail de designer qui le faisait souvent s'éloigner pour diverses conventions & défilés. Malgré tout il faisait son possible pour revenir à  la maison dès que possible. Tu avais également une mère bienveillante & aimable, mais sujette au surmenage; elle se donnait énormément dans les travaux ménagers et s'appliquait à la couture dans le studio situé dans une autre salle de la maison familiale. Ton oncle du côté maternel passait également beaucoup de temps chez vous, tu aurais presque pu dire qu'il vivait chez toi au même titre que tes parents. Mais lui aussi devait souvent s'absenter; c'était un nomade dans le sang, perpétuellement parti à l'aventure dans des endroits inimaginables. Quand il revenait, tu lui sautais toujours dans les bras; tu étais si heureuse de le revoir & si impatiente de t'abreuver de ses nouvelles histoires, car il avait toujours des nouvelles choses à raconter sur ses péripéties. Et quelques fois - souvent même - tu avais le droit à un petit souvenir. Son dernier cadeau fût le plus mémorable d'ailleurs. Il connaissait bien ton handicap de vision et voulait faire quelque chose pour t'aider. Il a donc réussi à dénicher ces petits trésors lors d'une aventure périlleuse de laquelle il ne voulut pas trop s'étaler pour des raisons qu'il gardât également secrètes. Ces présents dont tu ne peux plus te séparer, ces joyaux offerts de ton oncle bienveillant disparu, tu les conserves précieusement sur toi en tout temps. Ces cinq sphères aussi grandes que des billes te sont précieuses autant pour les sentiments qui te lient au frère de ta mère que pour leur utilité. Tu te rappelles encore les paroles de ton tonton à leur sujet : « J'ai été les dénicher lors de ma dernière expédition, elles sont pour toi ma petite Ruby', prend en soin je compte sur toi. » Ces souvenirs de ton oncle bien aimé, mais qui, hélas, s'est éclipsé de ton entourage, te sont aussi importants que tes propres yeux. Et la comparaison ne pourrait être meilleure d'ailleurs; quand tu regardes à travers cette matière inconnue, majoritairement translucide mais teintée de rouge, le monde s'ouvre enfin à toi complètement: c'est une explosion de couleurs ! Le bleu, le vert, le jaune et toutes leurs nuances t'apparaissent alors clairement. Ces billes sont les serrures de ce voile blanc et noir par lesquelles tu épies sans gêne. Il n'y a que quelques semaines que tu as découvert ce qui t'était interdit depuis toujours, que tu pu mettre un sens à toutes ces couleurs auparavant identiques.

Parti à l'improviste comme souvent il en avait l'habitude, ton oncle n'avait redonné nouvelles depuis bien longtemps déjà. Alors que vous receviez quotidiennement des lettres et des cartes postales de sa part, cette fois-ci; plus rien... Cela commençait à être inquiétant. Mais tu avais confiance, tu allais bientôt le revoir. Tu avais bien entendu demandé à l'appeler, il devait bien posséder un téléphone cellulaire non ? Tout les adultes en ont un ! Enfin, c'est ce que tu croyais : à chaque fois tes parents détournent le regard en bafouillant des excuses plus ou moins convaincantes du genre « Son téléphone n'a plus de batterie » ou encore « C'est une longue distance chérie, ça coûte trop cher tu vois ? » Il y avait dans leurs voix toujours un petit quelque chose qui n'allait pas mais que tu ne parvenais pas à saisir complètement ou même partiellement... Tu sentais que quelque chose n'allait pas, forcément, mais faute de preuve et ne voulant pas créer de polémiques; tu acceptais péniblement ce qu'on te disait.

Le temps passait, le sujet de ton oncle devenait de plus en plus fragile à aborder. Tu continuais ta petite vie tranquille, les cours à l'école Pokémon s'achevaient; tu en étais déjà à ta dernière année avant de pouvoir officiellement te lancer dans l'aventure. On avait essayé d'inculquer en toi les lois qui régissaient les combats Pokémon mais tout cela restait assez abstrait dans ton esprit; les résistances, les immunités, les différents types et les objets... Ça en faisait beaucoup, surtout pour quelqu'un comme toi pour qui les combats Pokémon n'étaient pas ta passion première. Toi ce que tu préférais et ce à quoi tu aspirais c'était les concours de coordination ! Tu ne manquais aucune rediffusion d'une prestation - ou si tu ne pouvais vraiment pas la voir en direct, tu visionnais une rediffusion plus tard. Tu étais toute fébrile à chaque fois que l'annonce d'un nouveau concours se faisait, quand tu le pouvais tu allais y assister directement, soit avec tes parents ou avec ton oncle. Devant chaque participation tu ne pouvais t'empêcher d'être heureuse, ton cœur s'emballait alors que tes yeux déjà rouges s'enflammaient ! Parfois triste tu pleurais, touchée par l'histoire chagrinante qui était jouée, parfois surprise devant les rebondissements inattendus et quelques fois même insultée par les drames et les manipulations orchestrées, même si ces dernières étaient plutôt rares. Pour faire simple, les concours étaient la chose qui faisait ressortir en toi le plus d'émotions, ce qui éveillait en toi le plus de sentiments et qui te faisais réagir le plus intensément : c'est en ces occasions que tu te sentais vivre réellement et pleinement. Peu importe quel sentiment le participant voulait transmettre au public, tu le ressentait intensément et profondément, ça te touchait jusqu'au plus profond de ton cœur et souvent ton corps en frissonnait.  C'était la chose la plus divertissante et enrichissante que tu pouvais contempler. Tu aspirais toi aussi, un jour à monter sur la même scène que tous ces participants, à créer des mises en scène avec tes Pokémon... Tu en brûlais d'impatience ! Tu ne voulais pas devenir coordinatrice uniquement pour la gloire, la renommée, le prestige et la reconnaissance; dans ce cas aussi bien devenir une dresseuse et affronter la puissante ligue et vaincre M. Stockton, il te faisait peur d'ailleurs, et les combats brutaux te faisaient quelques peu peur... Rien de plus normal à ton âge me diras-tu. Non, tu voulais vivre par toi-même l'excitation et le sentiment d'accomplissement liés à une prestation, tu désirais comprendre par toi-même que les coordinateurs et coordinatrices professionnels ressentaient, était-ce encore plus jouissant d'être celle qui donne la prestation que seulement en être témoin ? Tu ne voulais pas spécialement être applaudie, ni même gagner des rubans... Tu voulais juste vivre cette expérience, tout simplement.

Affronter l'élite ? Tu n'y avais jamais réellement pensé... Mais cela devait être quelque chose ! Tu n'avais pas encore eu l'occasion de voir à l'œuvre Mme. Calypso Kanaloa, M. Dominic Hazel, Mme. Sara-Lou Eldegarde ou encore M. Li W. Chi. Tu en avais beaucoup entendu parler, tu t'étais renseignée un peu à leur sujet comme tu le pouvais : ils semblaient tous être des gens extraordinaires, tu souhaitais avoir un jour le privilège de les voir à l'œuvre. Les affronter ? Tu n'y pensais même pas, quoique tu serais aux premières loges pour admirer le spectacle...

À force de paraître dans certains magasines, on commençait à te reconnaître un peu partout; dans les rues, dans l'épicerie et même à l'école. Tu ne pouvais décidément pas passer aussi inaperçue que tu l'aurai voulu... À cause de cela, les gens étaient encore plus hésitants à t'approcher, savoir que tu posais pour mettre en valeur des vêtements de mode renforçait ton image de fille difficilement approchable. Que faire pour t'aider à socialiser alors ? Cela te prit beaucoup de courage pour parler de ce problème à tes parents, toi qui ne demande jamais rien pour ton compte. Aucunement capricieuse, il est rare de te voir faire des demandes pour ton bien-être, mais quand tu le fais tes parents savent que ça doit être une chose importante. Ils se sont montrés très compréhensifs, tu n'avais plus à poser avec ces tenues - vêtements que tu appréciais la plupart du temps pourtant. Mais peut être que comme ça tu aurais plus de facilités à socialiser, tu l'espérais tout du moins. Tu aimais bien te faire prendre en photo, et surtout aider tes parents; le fait de leur être utile t'était gratifiant et tu étais heureuse de pouvoir participer au revenu familial à ta façon. Tu te sentais quelque peu mal à l'aise d'avoir abandonné cette activité que tu pratiquais depuis déjà quatre ou cinq années, mais c'était pour le mieux et tes parents ne t'en voulaient aucunement. Peut être que te lancer dans la couture sous les ailes de ta mère serait une bonne alternative ? Ou encore tenter de trouver des idées pour les projets futurs de ton père ? Les deux idées n'étaient pas mauvaises, mais ni l'une ni l'autre ne te motivait plus que nécessaire. Et après tout, tu comptais bientôt partir pour un voyage Pokémon, non ? Tu devrai bientôt en parler à tes parents d'ailleurs...  Arpenter le monde comme ton oncle le faisait si bien, tu voulais voir par toi-même tout ce qu'il t'avait déjà raconté et peut être, éventuellement, être celle qui aurait des épopées à partager ? Ce monde semblait si merveilleux d'après ses dires... Tu espérais vraiment que ta famille soit d'accord avec ton idée, qu'ils acceptent ta volonté de vouloir voyager et de participer aux concours Pokémon, surement te regarderaient-ils à la télévision ? Tu pourra sortir de ta petite ville dans peu de temps, rencontrer plein de gens intéressants ! Et peut être, qui sait, retrouver ton oncle par un heureux hasard ?

Tu avais de si beaux projets, maintenant libérée de toutes ces sessions d'essayages et de shooting photo, et bientôt ton diplôme d'école en poche; il n'y avait plus rien pour repousser ton départ.


The way you dress, how you look

Tu n'est pas bien grande ni bien développée encore, rien de plus normal après tout pour ton âge, douze ans c'est ça ? Voila c'est bien ça, tu as le corps d'une gamine de douze ans : plutôt petite & fragile. Un mètre quarante tout au plus, sois la même grandeur qu'un Carmache ou encore qu'un Shaofouine, une taille normale même si tu sembles un peu plus grande, merci à tes chaussures ! D'ailleurs celles-ci te forcent à adopter une posture bien droite, jamais tu ne courbes le dos ou n'affaisses les épaules. Ta posture est sans cesse irréprochable; tu avais été élevée comme ça après tout. Tu avais souvent servi de modèle pour des vêtements inventés et créés par tes parents, tu étais même quelques fois apparue dans des revues, certes pas très populaires, mais une apparition dans un hebdomadaire n'était tout de même pas rien ! Tu servais un peu de marque de commerce pour les créations de papa. Et en tant que telle tu devais bien paraître, et autant tu fus née avec divers handicaps, autant la bonne fortune t'offrit une belle apparence. Ta peau était certes très claire, mais presque parfaite dans le sens où tu n'avais aucun points de beauté apparent ni autre petit défaut insignifiant mais qui était tout de même important quand on posait pour des revues. Tu étais une petite fille assez cute & mignonne, adorable même. Tes grands yeux pourpres ajoutaient une teinte un peu mystérieuse à ta personne, ça attirait l'attention, c'était vendeur. Une chevelure argentée, longue et souple, de quoi donner une touche encore plus spéciale à ton être. Ces deux caractéristiques étaient peut être le résultat de maladies, mais ils te donnaient un certain charme, à savoir si c'était plus une malédiction ou une bénédiction, les points de vues divergeaient. Personnellement tu n'avais rien contre ton allure, que tes cheveux soient argentés, blonds, bruns ou noirs importe peu : tu ne peux discerner leurs véritables couleurs de toute manière, alors pourquoi s'embêter avec une question aussi superflue ? Tu appréciais qui tu étais et c'était tout ce qui comptait. Tes parents avaient commencé à te faire porter leurs créations dans un but promotionnel il y a quelques années, quand tu avais environ sept ou huit ans, dans le but de promouvoir une mode pour enfant en bas âge; des vêtements mignons mais aucunement aguicheurs, raffinés sans être trop complexes, ils étaient totalement contre la sexualisation des enfants, ce qui déplaisait à certains agents et directeurs de vente. Mais ils n'en avaient cure, quitte à être moins populaire ils préféraient ne pas montrer leur fille dans des habits dégradants.

La tenue que tu portes la majorité du temps est un concept de ton père pensé expressément pour toi & fabriquée par ta mère; ce fût le fruit de plusieurs semaines acharnées pour tes deux parents. Elle te fût offerte un huit Décembre, soit le jour de ta fête. Tu trouvais les tons de rouges choisis parfaits et le style qui te rappelait un peu la mode gothique  ~ lolita t'enchantât de suite. Le vêtement est composé d'une longue robe rouge & noire et contient plusieurs couches ébouriffées sur la jupe et les manches. Le vêtement est plutôt ample, ce qui te permet de bouger sans trop de contraintes. Sur tes frêles épaules se repose un châle rougeâtre attaché par un nœud papillon  bourgogne, nœud qui se retrouve également au niveau de ton ventre et de ton dos afin de serrer ta taille comme une ceinture. Tu porte des bas longs d'un blanc immaculé et des souliers Mary Jane rouges, des chaussures basses, fermées à talons compensés et laissant apparaître le cou de pied. Ta tenue est complétée par plusieurs rubans rouges parsemés un peu partout sur le vêtement en tant qu'accessoires dont l'un est noué dans tes cheveux servant à retenir ce petit chapeau rouge tenu sur la gauche de ton crâne.  En hiver ou durant les temps plus frais tu remplaces ton châle rouge et noir contre un autre châle aux couleurs identiques, mais rembourré et fait pour tenir plus au chaud et auquel fût rajouté une petite capuche. Cet habit est une pièce unique dont tu détiens l'exclusivité, elle n'a jamais été commercialisé : tes parents tenaient à en faire une marque personnelle et non un simple élément de mode passager comme ils ont l'habitude de faire.  Question d'hygiène tu dois la laver presque à chaque jour, la faire laver plutôt, c'est ta mère qui s'occupe de la nettoyer mais tu aimes assister à cette tâche, éventuellement ça sera à toi de le faire, non ? Mais il arrive parfois que tu ne puisse la porter pendant une journée, dans ces rares cas tu ne rechigne pas, dans le fond ce n'est pas si grave, et tu te contentes d'autre vêtements plus normaux, de longues jupes avec des chandails amples ou encore des robes bien simples, c'est tout de suite très différent, tellement que les gens peinent à te reconnaître. Sans ça, tu te fonds déjà un peu mieux dans les foules, tu passes un peu plus inaperçue alors qu'avec ce que tu porte normalement, tu te distingues très facilement du reste de la populace, en classe on ne voit que toi, comme l'unique arbre au milieu d'une grande plaine, comme une tâche rouge au milieu d'une feuille blanche.


Aux premiers abords tu peux sembler un peu froide, tu dois faire peur aux gens peut être ? Tu ne sera jamais un standard, une personne que l'on pourra qualifier de normale. Ton regard, ta peau, tes cheveux, la façon dont tu marches et dont tu te tiens, même ton habit et ce que tu dégages est spéciale. Les gens parlent de toi en chuchotant, ils doivent te prendre pour une fille vivant dans un monde fantaisiste & imaginaire et certaines rumeurs à ton sujet doivent sûrement se propager. Après tout, tu ne portes presque qu'exclusivement que du rouge ou du noire, et parfois du blanc mais cela reste plutôt rare. Pour certains cela peut sembler assez glauque... Ils n'imaginent pas ce que toi tu vois, si seulement  ils pouvaient comprendre ta vision du monde ils seraient sûrement plus compréhensifs à ton égard. Malheureusement, peu d'enfants sont enclins à faire ami-ami avec toi, tu n'es pourtant pas méchante, tu es même gentille. Mais les gens s'arrêtent souvent à ce qu'ils voient, aux apparences, surtout quand ils sont gosses et que leurs pensées ne sont pas bien développées. Tu as bien tenté de socialiser avec quelques enfants, tentant d'être aimable avec ta voix douce quoiqu'un peu faiblarde. En vain, ceux à qui tu t'étais présentée semblaient mal à l'aise, incertains & évasifs. Cela te rend triste quelques fois, des larmes coulent le long de tes joues... Tu n'es pas une personne qui extériorise excessivement ses sentiments, mais la joie, la peur & la tristesse s'affichent régulièrement sur ton visage comme toute gamine normale. Tu es bel et bien une humaine, mais ça les jeunes esprits ne peuvent le concevoir, tu n'es pour eux qu'une jolie poupée, tu ne peux pas avoir de sentiments, ça serait trop dur à concevoir pour des enfants. Ce n'est pas pour rien que ceux avec qui tu t'entends le mieux sont souvent plus âgés. En somme, tu attires l'œil, les gens souvent admirent ton style, mais sont peu enclin à te voir autrement qu'un petit mannequin. Cette distance te fait souffrir, mais tu ne changeras pas pour eux, tu t'aimes comme tu es et c'est le principal.




How you think, how you act

In nec velit at justo laoreet luctus. Curabitur et ipsum lacus. Suspendisse non tortor laoreet, commodo purus nec, pulvinar dui. Vestibulum fringilla gravida auctor. Proin sed fringilla urna. Quisque euismod cursus libero molestie bibendum. Donec hendrerit congue metus vel laoreet. Nullam tristique tincidunt urna, ut pellentesque mi finibus eget.


Hélionceau
" It's warm next to you,
it's the only warm place "
Race ▬ Hélionceau | Surnom ▬ Hikage (火影) | Nature ▬ Chaleureuse | Sexe ▬ Féminin ♀

Son surnom est composé des Kanji Feu / Flamme et d'Ombre, ce qui donne soit « L'ombre du feu », ou « Les flamme de l'ombre », tout dépend de votre interprétation. Il sera pour Rubyka un être proche et compréhensif, souvent Rubyka la tiendra sans ses bras afin de profiter de sa chaleur : celle d'Hikage est la chaleur la plus bienveillante qu'elle aura connu jusqu'à présent. Elle deviendra surement une puissante lionne féroce et protectrice envers la petite !

À propos de ton maître
" Now I see,
what is the real world "
♦ Quel sont les trois Pokémon de MP ▬ Pashmilla | Libégon | Gardevoir
♠ Ceci est un double-compte ▬ Mais non ! Ceci est un triple compte, rien que ça !
♣ Comment avez-vous découvert MP ▬ En demandant à Nostradamus où mon avenir serait le meilleur. Mon Ange m'a guidé vers ma destinée ~
♥ Blabla sur moi ▬ Bon, et c'est repartit pour une troisième présentation ! Wayke, 19 ans, natif de Québec (Canada). Étudie en multimédia & travail en tant que superviseur dans une épicerie (Ouai le prestige !) Pratique les arts martiaux régulièrement et le maniement de certaines armes martiales (Et non je n'ai pas d'intentions suicidaires avec celle-ci !) Otaku & fier de l'être, fanatique de manga & d'anime. Grand joueur de carte (YGO, Magic, Naruto & Pokémon principalement) et bien sur grand fan de la franchise Pokémon !  
 

Note de fin

In nec velit at justo laoreet luctus. Curabitur et ipsum lacus. Suspendisse non tortor laoreet, commodo purus nec, pulvinar dui. Vestibulum fringilla gravida auctor. Proin sed fringilla urna. Quisque euismod cursus libero molestie bibendum. Donec hendrerit congue metus vel laoreet. Nullam tristique tincidunt urna, ut pellentesque mi finibus eget.

© Wayke



_________________

(c)Wint'Ice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Présentation ∫ Rubyka Cherrybright V5
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de moi =)
» Présentation de ACR38
» Présentation d'aspirine
» Présentation de Salim
» Rubrique présentation... présentons nous!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wint'Ice :: Wayke :: Présentations-
Sauter vers: